7 péchés capitaux de la police lyonnaise #7. Police partout, médias nulle part

Loin des règles du métier (vérification des faits et confrontation des sources), la presse paresseuse se contente de copier les discours institutionnels pour aborder les sujets qui fâchent, relayant abondamment les fake news préfectorales. Le « quatrième pouvoir », en panne, participe pleinement à l’impunité policière.

Cliquer ici pour lire le septième péché capital

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s