Violences sur Arthur le 10 décembre 2019 : l’ensemble de la chaîne hiérarchique a couvert les faits

Une dizaine de policiers ont été témoins directs ou indirects de l’agression d’Arthur par la BAC, dont un commandant d’unité et le chef d’état-major de la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Rhône lui-même. Pourtant, l’information n’a pas été transmise à l’autorité judiciaire. Il a fallu attendre la diffusion des images dans les médias pour que le parquet ouvre une enquête. Le Comité contre les violences policières de Lyon saisit la Défenseure des droits et le procureur de la République pour que des enquêtes publiques soient menées sur ces faits d’une gravité exceptionnelle. En même temps, il publie une vidéo qui décrit en images les responsabilités de chaque échelon hiérarchique.

Lire le communiqué ici
Lire la lettre adressée à la Défenseure des Droits ici
Vidéo: la voir sur Twitter ici et la voir sur Facebook ici :


7 commentaires Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s